Dans le cadre de l’Union des Employeurs de l’Economie Sociale et Solidaire (UDES), le SyNESI, représenté par son Président Eric BOYER et son Délégué Général Christian TREYSSEDE, a rencontré Madame Brigitte KLINKERT, Ministre déléguée à l’Insertion. La délégation était également composée de représentants de l’UDES et des Régies de quartiers.

Cette rencontre, organisée au Ministère du Travail de l’Emploi et de l’Insertion, a été l’occasion de préciser un certain nombre de positions communes aux employeurs de l’ESS concernant les différentes politiques d’insertion portées actuellement par le gouvernement et elle a également permis à notre syndicat de présenter à la Ministre ses propres positions et celles de notre branche professionnelle. Nos représentants l’ont notamment alertée sur la vigilance que doivent avoir, à notre sens, les pouvoirs publics afin que le déploiement des nouveaux TZCLD ne déstabilise par les marchés et financement des SIAE, notamment des ACI, dans les territoires concernés et sur le fait qu’une attention particulière devait être portée à l’existant dans le cadre de l’instruction du futur appel à manifestation d’intérêt. D’autre part, en lien avec la disposition récemment votée dans le cadre de la cadre de la Loi « inclusion dans l’emploi par l’activité économique » et concernant la place des salariés en insertion au sein du dialogue social dans les SIAE, il a également été rappelé notre souhait d’être associés à l’évaluation de l’expérimentation de la nouvelle commission insertion du CSE. Par ailleurs, il lui a été également rappelé que si elle pouvait compter sur nos structures pour répondre autant que possible aux ambitions de développement de l’IAE, les bases de ce soutien devait être solides et qu’il était malheureusement constaté que les financements socles actuels de nos ACI les maintiennent trop souvent dans une relative fragilité, mettant les gouvernances et notamment les directeurs dans l’obligation d’une recherche permanente de financements complémentaires. Enfin, il a été noté que la Ministre était déjà informée de la signature de notre accord de branche concernant l’Activité Partielle de Longue Durée (APLD) et nos représentants en ont profité pour faire part de notre souhait de voir cet accord rapidement étendu…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *