La commission nationale de la négociation collective collective, de l’emploi et de la formation professionnelle a été consultée le 15 décembre sur la revalorisation du SMIC pour l’année 2021. Mise à jour : le décret est paru le 17 décembre 2020. Pour le retrouver : cliquez ici.

La direction générale du travail a annoncé une augmentation de 0,99% faisant passer la valeur du SMIC horaire brut de 10,15 euros à 10,25 euros. Aucun coup de pouce n’a été accordé de la part de l’État qui a appliqué uniquement les mécanismes légaux pour cette revalorisation considérant que d’autres leviers ont été mobilisés pour le pouvoir d’achat des salariés (notamment la PEPA, la prime d’activité, etc.).

Le SMIC brut mensuel à compter du 1er janvier 2021 sera donc de 1.554,58 euros.

En revanche, à Mayotte, son montant est de 7,75 € (contre 7,66 € en 2020).

Attention aux plus bas niveaux définis dans notre convention collective ! En raison de cette revalorisation, le salaire minima hiérarchique défini pour le niveau 255 (le niveau A des emplois-repères assistant(e) technique, assistant(e) administratif(ve) et comptable) se retrouvera en-dessous du SMIC à compter de janvier 2021 (en effet, le salaire mensuel minimal de ces classes conventionnelles est de 1.542,75 euros, soit presque 12 euros en-dessous de la nouvelle valeur du SMIC). Il faudra donc veiller, à compter de janvier 2021, à respecter le SMIC pour ces catégories de salariés si la rémunération de ces derniers est égale au minima conventionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *