Le Ministre de l’Intérieur a précisé dans la soirée du 16 mars, les détails des annonces du Président de la République visant à réduire drastiquement les déplacements en France dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19. En parallèle de la prise de parole du Ministre, le site du gouvernement a mis en ligne la liste des conditions requises pour avoir l’autorisation de se déplacer.

Sur le plan professionnel, les déplacements seront tolérés de manière dérogatoire « lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues ni organisées sous forme de télétravail » mais les personnes qui circuleront devront être « en mesure de justifier leur déplacement ».

Sur le plan pratique, une attestation est téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur. Sur cette « attestation sur l’honneur » il faut « mentionner le motif du déplacement, sa destination et ses raisons ». Ce document est « obligatoire » a précisé le ministre de l’Intérieur. Il peut être manuscrit. « Ceux qui disposent de cartes professionnelles – comme la carte de presse – ou de certificats de leur employeur » pourront être amenés à les présenter lors des contrôles.

Le respect du dispositif reposera sur « des contrôles et des points de contrôle fixes, mais aussi des points de contrôle mobiles, à la fois sur les axes principaux, mais aussi sur les axes secondaires partout sur le territoire national ». L’amende pour la « violation de ces règles » pourra aller jusqu’à 135 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *